Le pont Simone-Veil, un espace de vie !

Le pont Simone-Veil, un espace de vie !

- Publicité -

Lieu de passage adapté aux déplacements de demain, le pont Simone-Veil sera aussi un lieu de vie à la fois urbain et naturel, offrant un large espace ouvert sur les deux rives de la Garonne.

Pensé comme une véritable esplanade publique, il fera la part belle aux modes doux et déploiera, côté aval, une aire piétonne de 18 m de large ainsi qu’une piste cyclable connectée au Réseau Express Vélo (REVe).

Copyright OMA

POURQUOI UN NOUVEAU PONT MÉTROPOLITAIN ?

Cinq objectifs majeurs président à la construction du pont :

  • Assurer le lien entre les deux rives de la Garonne au Sud de l’agglomération et rééquilibrer les déplacements.
  • Boucler les boulevards et poursuivre les itinéraires en associant tous les modes de déplacement.
  • Accompagner le développement de la Gare Saint-Jean avec l’arrivée de la LGV.
  • Participer à la desserte des territoires en cours de mutation et favoriser les échanges entre les différents pôles d’activité de part et d’autre du euve.
  • Mettre en valeur le fleuve au Sud de l’agglomération.
Copyright OMA

L’OUVRAGE D’ART

Long de 549 m et large de 44 m, le pont Simone-Veil sera supporté par 8 piles fondées chacune sur 10 pieux s’enfonçant à 20 m de profondeur.

Il faudra près de 6000 T d’acier pour réaliser sa charpente métallique. Comportant neuf travées, sept d’une longueur de 63,84 m et deux de 51,06 m, il sera doté de 2×2 voies dédiées à la circulation automobile, 2 voies réservées aux transports en commun en site propre, 1 piste cyclable bidirectionnelle d’une largeur de 3 m, en plus de l’espace de 18 m de large dédié aux piétons. Une passe navigable de 30 m de large sous le tablier permettra de maintenir le trafic fluvial.

Copyright OMA

SON INTÉGRATION

La construction du pont en tant que telle n’est pas le seul enjeu de ces travaux titanesques puisque l’opération comprend également l’aménagement des rives et les ouvrages de raccordement pour tous les modes de déplacement.

Copyright OMA

SON RACCORDEMENT EN RIVE GAUCHE

Une trémie à 2×2 voies (longueur 46m et gabarit 2,70m) assurera la continuité du trafic longeant la Garonne sous le carrefour à feux au sortir du pont. L’ensemble du raccordement de l’ouvrage à la berge sera paysagé : plus de 150 arbres seront plantés et de vastes espaces engazonnés. La voie autoroutière existante sera reconvertie en une grande esplanade piétonne et cyclable.

Copyright OMA

SON RACCORDEMENT EN RIVE DROITE

Une tranchée couverte de 250 m de long, 7,9 m de large et 2,70 m de gabarit assurera la continuité de la circulation automobile sur le quai.

Une trémie de 44 m de long et 6 m de large sera réservée à la circulation des modes doux. L’ensemble des espaces situés au niveau du raccordement avec l’ouvrage seront paysagés et plantés, offrant ainsi une vaste zone de verdure au public, dans le prolongement du parc aux Angéliques et en connexion avec Bordeaux Métropole Arena.

Copyright OMA

SON INSERTION ENVIRONNEMENTALE

La Garonne est un axe migratoire majeur de la faune piscicole et ses berges sont fréquentées par des espèces animales ou végétales rares et protégées. Une attention toute particulière sera donc portée à l’intégration environnementale du pont. Les piles seront réalisées en rivière après extraction du sable et de la vase par forage, afin de limiter au maximum le rejet de sédiments en Garonne; les eaux pluviales en contact avec la voirie seront écrêtées et dépolluées avant d’être versées dans le fleuve.

LE CALENDRIER

  • Travaux préalables : de février à décembre 2017
  • Travaux de génie civil : d’octobre 2017 à juillet 2020
  • Travaux de voirie : de juillet 2019 à juillet 2020
  • Travaux de plantations : hiver 2020

Pour en savoir plus et suivre l’actualité du chantier, consultez le site dédié